Centuri : rassemblement de protestation contre la politique municipale

Centuri : rassemblement de protestation contre la politique municipale

Une soixantaine de riverains de la petite commune de Centuri, dans le Cap Corse, s’est réunie samedi devant la mairie pour contester la gouvernance du maire David Brugioni.

France 3 Corse ViaStella – politique
https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/centuri-soixantaine-personnes-rassemblees-protester-contre-politique-municipale-1541618.html

Tirs sur des caméras de surveillance et sa maison : le maire de Centuri dénonce les tensions dans sa commune

Tirs sur des caméras de surveillance et sa maison : le maire de Centuri dénonce les tensions dans sa commune

David Brugioni, maire de Centuri a donné une conférence de presse ce mercredi pour dénoncer un climat délétère dans sa commune où des caméras de surveillance ont été détruites sur la mairie il y a près d’une semaine et où sa maison a été visée.
 

France 3 Corse ViaStella – politique
https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/centuri/tirs-cameras-surveillance-sa-maison-maire-centuri-denonce-tensions-sa-commune-1532574.html

VIDEO. Des impacts de balles sur la maison du maire de Centuri

VIDEO. Des impacts de balles sur la maison du maire de Centuri

Plusieurs impacts de balles ont été relevés sur la maison du maire de Centuri, David Brugioni dans la nuit. Les gendarmes vont procéder aux premières constatations. "Ma fille était à la maison, les tirs ont été relevés sur la partie habitation. Je suis encore sous le choc," a réagi le maire.

Cet incident intervient dans un contexte tendu au sein de la commune.

Faits divers – Justice
http://www.corsematin.com/article/centuri/video-des-impacts-de-balles-sur-la-maison-du-maire-de-centuri.2219725.html

Procès des marchés publics de Centuri : deux ans de prison avec sursis, 12 000 euros d’amende et deux ans inéligibilité pour José Micheli

Procès des marchés publics de Centuri : deux ans de prison avec sursis, 12 000 euros d’amende et deux ans inéligibilité pour José Micheli

Poursuivi pour favoritisme, prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics, l’ex-maire de la commune du Cap-Corse, José Micheli a été condamné à deux ans de prison avec sursis, 12 000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité par le tribunal correctionnel de Bastia, cet après-midi.

L’ancien élu était jugé en compagnie de quatre autres entrepreneurs qui ont écopé de peines en dessous des réquisitions du procureur :

– Eric MICHELOTTI : relaxe

– Jean-Antoine RINGIONI : 6 mois assortis de sursis et 2000 euros d’amende

Faits divers – Justice
http://www.corsematin.com/article/centuri/proces-des-marches-publics-de-centuri-deux-ans-de-prison-avec-sursis-10-000-euros-da.2152284.html