Grenelle des violences conjugales : son père avait tué sa mère, Françoise Le Goff veut un droit à l’oubli

Grenelle des violences conjugales : son père avait tué sa mère, Françoise Le Goff veut un droit à l’oubli

Son père a tué sa mère sous ses yeux en 1982. Françoise Le Goff a participé ce mardi à une marche contre les féminicides, à l’occasion du lancement du “Grenelle des violences conjugales”. Elle veut un droit à l’oubli pour que les enfants n’aient pas à subvenir aux besoins d’un parent maltraitant.

France 3 Pays de la Loire – faits divers
https://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/maine-et-loire/angers/grenelle-violences-conjugales-son-pere-avait-ete-tue-sa-mere-francoise-goff-veut-droit-oubli-1717429.html

pub

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.