Drôle de zik dans le Landerneau

Drôle de zik dans le Landerneau

Qu’on se le dise ! En Bretagne, il n’y a pas que des bombardes et des binious ! Certes, cornemuseux et sonneurs ont droit à tout notre respect, mais il faut se rendre à l’évidence, quelques irréductibles musiciens bretons ont choisi de faire sécession ! Ils jouent du hang, du didgeridoo, du violon trompette ou chantent des mélodies mongoles ! Plongée dans l’univers (souvent) méconnu des instruments de musique… atypiques !

Isabelle Rettig avec E.C
Régions

pub

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.