Bastia : Une surveillante pénitentiaire condamné à trois ans pour avoir remis des téléphones portables à des détenus

Jugée pour remise illicite d'objets à un détenu et corruption passive, une surveillante de l'administration pénitentiaire de la prison de Borgo a été condamnée par le tribunal correctionnel de Bastia à trois ans d'emprisonnement mais sans mandat de dépôt, et une amende de 12 000 €. Elle s'est également vue signifier l'interdiction définitive d'exercer un emploi public. Elle était accusée d'avoir fait rentrer dans la prison de Borgo, moyennant une contrepartie financière, notamment des téléphones portables et des produits stupéfiants et de les avoirs remis à des prisonniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *