Fontenay-le-Comte : le chantier abritait huit ouvriers d’origine asiatique vivants « dans des conditions déplorables »

Deux gérants de société, qui exploitaient jour et nuit une dizaine d’ouvriers d’origine asiatique dans des conditions « indignes » sur le chantier d’un restaurant à Fontenay-le-Comte (Vendée), ont été interpellés et placés en garde à vue, a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie.

France 3 Pays de la Loire – faits divers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *